đŸ‘”đŸ‘Ž C'est maintenant ou jamais !

J'exagĂšre un petit peu.

Hey Snowballers !

J’espùre que vous allez toutes et tous bien.

❀ Bienvenue aux 905 nouveaux abonnĂ©s qui nous ont rejoints depuis la derniĂšre Ă©dition de Snowball du 30 octobre 2020 ! ❀

Nous avons donc officiellement dĂ©passĂ© les 5 500 abonnĂ©s et les 1 000 abonnĂ©s Premiums. Un grand merci Ă  toutes et Ă  tous pour la confiance et pour parler de Snowball autour de vous ! 🙌

Quelques futures mises Ă  jours pour la version Premium de Snowball :

  • 🛠 Je vais ajouter une section outils Ă  l’app Snowball dans laquelle je partagerai non seulement tous les outils que je vous ai partagĂ©s jusqu’à aujourd’hui, tous ceux crĂ©Ă©s par les membres de la communautĂ©, mais aussi tous les outils que je trouverai sur le net.

  • 📣 Je vais tester le lancement d’un programme de parrainage d’ici (j’espĂšre) 3 mois maximum.

  • 🏱 Je vous partagerai dans les prochaines semaines un dossier complet (un peu comme celui sur la crĂ©ation d’une petite flotte de voitures de location) sur l’achat de notre immeuble de rapport. L’idĂ©e est de vous donner un template pour vous guider.

Et comme toujours, c’est 6 € / mois ou 60 € / an pour une Ă©dition hebdomadaire en plus des deux mensuels, un accĂšs exclusif Ă  la communautĂ© Snowball, un cashback via les Snowflakes, l’accĂšs Ă  l’app Snowball et les Snowpicks (sĂ©lection d’actions), des dossiers spĂ©ciaux pour lancer des side projects, des rĂ©sumĂ©s de livres et de futures surprises. Je reverse toujours 20 % des revenus Ă  la communautĂ©, 20 % Ă  une ou des associations et Snowball Premium reste gratuit pour les Ă©tudiants et les personnes en difficultĂ©s financiĂšres (il suffit de rĂ©pondre Ă  cet email ou alors de m’écrire ici : yo@yoann.co). Et pour les autres, si ça vous dit 👇 :

🐩 Ah et Snowball est maintenant sur Twitter —> https://twitter.com/SnowballFrance. Tout comme sur le compte Linkedin, j’y partagerai rĂ©guliĂšrement des news.

Comme vous l’avez peut-ĂȘtre devinĂ© grĂące Ă  ma petite illustration, cette semaine nous allons parler de
 Retraite, c’est bien ça.

Oui, un sujet passionnant
 Qui déchaßne les foules.

Blague Ă  part, promis cette Ă©dition ne sera pas aussi ennuyante que le sujet qu’elle traite.

Lançons-nous !


Introduction

Vous savez certainement que plus nous avançons dans le temps, plus notre systÚme de retraite par répartition est difficile à financer.

Nous n’allons pas rentrer dans le dĂ©bat politique ou encore tenter de rĂ©inventer un systĂšme.

Nous allons tout simplement partir du principe que nous ne savons pas trop de quoi sera fait le futur et que faire confiance au gouvernement pour payer votre retraite dans 20, 30, ou 40 ans est un pari que je ne ferai personnellement pas.

Si ce n’est pas dĂ©jĂ  fait, je vous conseille de lire les articles sur la psychologie de l’argent ici et ici oĂč je vous explique pourquoi il est essentiel d’épargner et d’investir aujourd’hui pour justement vous acheter du temps et donc de la libertĂ© dans votre futur.

Une des raisons pour lesquelles nous [les Français] sommes de mauvais investisseurs, est peut-ĂȘtre que nous avons pendant trop longtemps comptĂ© simplement sur l’état pour payer notre retraite, notre chĂŽmage et notre santĂ© alors que les AmĂ©ricains, a contrario sont habituĂ©s depuis longtemps Ă  des systĂšmes par capitalisation qui consistent Ă  accumuler et investir du capital pour le dĂ©bloquer Ă  sa retraite.

NON, je ne suis pas en train de dire que l’un ou l’autre est mieux et je ne rentrerai pas dans le dĂ©bat. Je dis simplement que compte tenu des Ă©volutions actuelles, il est judicieux de penser Ă  sa retraite et de commencer Ă  rĂ©flĂ©chir aux moyens mis Ă  votre disposition pour capitaliser et vous acheter ce temps prĂ©cieux que vous chĂ©rirez quand vous serez plus agé·es.

📣 Le but de cette Ă©dition n’est pas de vous crĂ©er un plan parfait pour votre retraite ou d’ĂȘtre 100 % exhaustif sur le sujet de la retraite, mais plutĂŽt de vous montrer ce que je vais faire pour me prĂ©parer Ă  ce futur afin de vous en inspirer au travers de 3 conseils qui constituent le sommaire de cette semaine :

  1. Conseil 1 : Épargnez, investissez, Ă©pargnez, investissez 🔁

  2. Conseil 2 : Commencez à investir le plus tît possible dans l’immobilier 🏠

  3. Conseil 3 : Investir dans des produits plus appropriĂ©s Ă  une capitalisation spĂ©cifique Ă  la retraite 📈

    • Le PER (plan d’épargne retraite)

    • L’assurance vie

    • Le PEA (plan d’épargne actions)

Commençons par le conseil numĂ©ro 1. 👇


Conseil 1 : Épargnez, investissez, Ă©pargnez, investissez 🔁

C’est le seul et unique secret pour vous acheter du temps futur. Si vous deviez vous concentrer sur une seule chose, ce serait d’épargner et d’investir cet argent, mĂȘme sur un seul produit (des actions, des ETFs, de l’immobilier, ou autre).

Il ne faut pas chercher trĂšs loin. Vous allez devoir dĂ©penser moins que ce que vous gagnez aujourd’hui et placer cet argent pour vous acheter de beaux jours de tranquillitĂ© dans plusieurs annĂ©es.

Retraite ou pas, cette formule magique vous aidera Ă  passer les diffĂ©rentes Ă©poques de votre vie l’esprit plus tranquille.

Le plus important n’est mĂȘme pas forcĂ©ment l’outil et les produits dans lesquels vous aller investir, mais juste le fait d’épargner et d’investir dans autre chose qu’un livret A ou un PEL.

Ce que je fais : pour ma part, je suis mon budget comme je l’expliquais dans la toute premiĂšre Ă©dition de Snowball (#Nostalgie) et j’épargne un montant fixe tous les mois que j’investis avec une grande discipline. Ce montant a variĂ© selon les annĂ©es et selon les mois dans une mĂȘme annĂ©e. Quand j’étais Ă©tudiant et au dĂ©but de ma carriĂšre j’épargnais quelques dizaines d’euros par mois et au mieux quelques centaines. Jusqu’à rĂ©cemment et l’ouverture de mon PER (on en reparle plus bas), je n’avais pas une part de mon Ă©pargne dĂ©diĂ©e Ă  ma retraite, juste de l’argent que j’épargnais et que j’investissais. Je me suis crĂ©Ă© une Ă©pargne que j’investis sans un but particulier, mais avec objectif principal de m’acheter du temps futur, y compris quand je serai plus vieux et que je ne travaillerai (peut-ĂȘtre) plus.

Ok, mais dans quoi investir ? Vous avez quelques réponses ici et ici, mais je vais me concentrer dans cette édition sur des produits qui sont, selon moi, idéaux pour préparer votre retraite.

La grande question est de savoir combien Ă©pargner. À combien doit s’élever votre capital lors de votre retraite ? Selon moi, il est impossible de rĂ©pondre avec justesse Ă  cette question. Certaines personnes qui font partie du mouvement FIRE (Financial Independence, Retire Early) vous diront exactement de combien elles ont besoin pour arrĂȘter de travailler. Elles dĂ©terminent leurs dĂ©penses mensuelles projetĂ©es et savent qu’elles ont besoin par exemple de 1 200 000 â‚Ź pour gĂ©nĂ©rer 1 700 â‚Ź de revenus mensuels (chiffres fictifs). Personnellement je ne sais pas du tout Ă  quel montant mon capital devra s’élever quand j’aurai 70 ans pour vivre confortablement. De ce fait, je ne me prends pas trop la tĂȘte et j’épargne ce que je peux Ă©pargner pour vivre confortablement aujourd’hui.


Conseil 2 : Commencez à investir le plus tît possible dans l’immobilier 🏠

L’immobilier est non seulement un excellent moyen d’investir quand on est jeune notamment parce qu’il peut faire bĂ©nĂ©ficier de certains avantages fiscaux, parce qu’il peut gĂ©nĂ©rer des plus-values au travers de reventes ou encore gĂ©nĂ©rer des revenus supplĂ©mentaires via la location, mais aussi un des meilleurs moyens de s’assurer une retraite confortable.

Si lors de votre dĂ©part Ă  la retraite vous possĂ©dez votre rĂ©sidence principale et que vous ĂȘtes propriĂ©taire de plusieurs appartements que vous mettez en location, vous pouvez gĂ©nĂ©rer des revenus importants et donc vous assurer une belle rente mensuelle sans avoir Ă  travailler. Je vous laisse relire cette Ă©dition de Snowball si l’immobilier vous intĂ©resse. Et pour les abonnĂ©s Premiums, je vous donne tous les dĂ©tails et tous les outils que j’ai utilisĂ©s avec deux amis pour acheter notre premier immeuble de rapport Ă  FrĂ©jus, le premier achat de notre futur empire immobilier. 🙃

Je vous conseillerai donc fortement de commencer par faire de l’investissement immobilier avant d’acheter votre rĂ©sidence principale (sauf si vous cherchez Ă  faire rapidement une plus-value sur du court terme car la plus-value sur la revente de la rĂ©sidence principale n’est pas imposĂ©e). Je regrette de ne pas avoir fait ça plus tĂŽt. Enfin je l’ai fait, mais j’ai revendu l’appartement rapidement (au bout de 3 ans). Bon, ce n’était pas un mauvais investissement car j’ai rĂ©alisĂ© une jolie plus-value, mais il aurait Ă©tĂ© plus judicieux de le conserver et de continuer Ă  investir. Bref. Commencez tĂŽt si possible. MĂȘme si ce n’est qu’un petit appartement. Recherchez des villes qui sont en pleine croissance avec des prix de l’immobilier relativement bas et des locations relativement Ă©levĂ©es (souvent le cas dans les villes Ă©tudiantes avec beaucoup de tension et de turnover). L’entreprise Bevouac a une jolie page web avec un petit comparatif des villes intĂ©ressantes en France.

Ce que je fais : je le disais dĂ©jĂ  dans l’édition sur l’immobilier, mais je favoriserais toujours un appartement qui a une belle histoire Ă  raconter (bonne ville, bon emplacement, du charme, etc.) Ă  un appartement qui est fiscalement avantageux. La fiscalitĂ© est importante, mais in fine le plus important c’est la demande que peut gĂ©nĂ©rer votre bien. Bien plus que sa fiscalitĂ©. Si vous pouvez allier les deux alors tant mieux !

Aujourd’hui, nous avons achetĂ© avec des amis un immeuble de rapport via une SCI avec pour but de gĂ©nĂ©rer des revenus et donc de rĂ©emprunter / rĂ©investir pour racheter d’autres biens que nous diversifierons par la suite (bureaux, locaux, parking, villas, etc.).

Et pour les petites bourses qui ne peuvent pas forcĂ©ment acheter un appartement aujourd’hui car pas ou trĂšs peu d’apport ? Une rĂšgle un peu officieuse des banques veut qu’on ait environ 10 % de la totalitĂ© de l’emprunt en apport, il est parfois possible d’emprunter Ă  110 % (c’est-Ă -dire sans apport), mais pas Ă©vident et encore plus de nos jours. Du coup mon meilleur conseil serait d’ouvrir un PEA et/ou une assurance vie, et d’y placer de l’argent rĂ©guliĂšrement afin de vous crĂ©er un capital pour acheter un premier appartement dans 5, 10 ou 15 ans selon votre capacitĂ© d’épargne. Pour rappel, un PEA et une assurance vie vous permettent de bĂ©nĂ©ficier d’avantages fiscaux aprĂšs plusieurs annĂ©es de dĂ©tentions comme je vous explique ici (et plus loin dans cette Ă©dition). Par exemple investir 100 â‚Ź par mois entre 2010 et 2020 dans un ETF (petite piqĂ»re de rappel sur les ETFs ici si ça ne vous dit rien) sur le principal index amĂ©ricain, le S&P 500, vous aurait permis d’avoir plus de 28 000 â‚Ź aujourd’hui pour un montant total de 12 900 â‚Ź investi :


Conseil 3 : Investir dans des produits plus appropriĂ©s Ă  une capitalisation spĂ©cifique Ă  la retraite 📈

Cette partie, aprĂšs le fait d’épargner, est certainement la plus simple et celle que vous pouvez commencer dĂšs aujourd’hui. J’ai d’ailleurs ouvert mon premier PER cette semaine 🙌 !

Il existe 3 types de placements long terme qui peuvent ĂȘtre intĂ©ressants pour votre retraite selon moi. Il en existe bien plus, mais par souci de simplicitĂ© et pour ne pas vous noyer afin de vous lancer sereinement, nous ne nous concentrerons que sur :

  • Le PER (Plan d’Épargne Retraite), le petit nouveau

  • La grande classique et la petite favorite des Français : l’assurance vie

  • Et finalement le PEA (Plan d’Épargne en Actions), le meilleur ami français de la bourse

Ils sont pour moi complĂ©mentaires. L’un n’est pas forcĂ©ment mieux que l’autre, mĂȘme si j’ai une prĂ©fĂ©rence pour le PEA sur l’assurance vie, car je trouve l’assurance vie toujours plus complexe Ă  comprendre et j’aime bien les choses simples. Le compte titres aurait trĂšs bien pu rentrer dans cette liste et je m’en sers Ă©galement pour prĂ©parer mon futur, mais je l’ai volontairement Ă©cartĂ© car il ne prĂ©sente pas d’avantages fiscaux que les 3 produits citĂ©s ci-dessus possĂšdent afin de pousser les Français Ă  investir sur du long terme et notamment Ă  prĂ©parer leur retraite.

Le PER

J’étais assez rĂ©ticent Ă  ce nouveau venu et aprĂšs avoir creusĂ©, je me suis rendu compte qu’il Ă©tait vraiment sympa ! Il est tout jeune. À peine plus d’un an.

On sent que le gouvernement cherche Ă  faire prendre conscience aux Français que la retraite par capitalisation est certainement un avenir auquel il faudra s’habituer. La loi PACTE remplace donc tous les anciens dispositifs liĂ©s Ă  la retraite que je ne connais pas bien du tout (et ça tombe bien car ils ne seront plus commercialisĂ©s) par le fameux PER ou plan d’épargne retraite.

Les avantages du PER

Inconvénients :

  • Votre argent est bloquĂ© jusqu’à votre dĂ©part Ă  la retraite : sauf pour achat d’une rĂ©sidence principale ou en cas d’accident de la vie

  • Il existe une fiscalitĂ© lorsque vous allez retirer votre argent lors de votre retraite : si vous retirez votre argent sous forme de rente (des versements mensuels), ces derniĂšres seront imposĂ©es comme les pensions de retraite, c’est-Ă -dire qu’elles seront intĂ©grĂ©es dans vos revenus aprĂšs un abattement de 10 %. L’idĂ©e ici est de se dire que votre taux d’imposition sera plus faible quand vous serez Ă  la retraite car vos revenus seront plus faibles. Vous dĂ©calez donc une imposition forte aujourd’hui pour une imposition plus faible demain. Mais bon
 Encore une fois qui peut prĂ©dire ce qu’il se passera dans 40 ans
 Si vous dĂ©cidez de retirer votre argent d’un coup, les gains seront imposĂ©s Ă  la flat tax de 30 % et le capital (l’argent que vous avez versĂ© tous les mois) sera intĂ©grĂ© Ă  vos revenus et donc imposĂ© Ă  votre futur barĂšme d’impĂŽt sur le revenu.

J’ai dĂ©cidĂ© d’ouvrir un PER cette semaine pour ma part. Cherchant une approche plutĂŽt lazy, c’est-Ă -dire passive et pilotĂ©e, sur cette partie de mon Ă©pargne j’ai dĂ©cidĂ© d’utiliser les services de Yomoni pour mon PER.

  • Ouverture 100 % en ligne en quelques minutes (quelques jours pour que le dossier soit validĂ©).

  • Versement minimum de 1 000 â‚Ź pour l’ouverture.

  • Gestion pilotĂ©e (ETFs, fonds, etc.)

  • Vous choisissez votre niveau de risque. Personnellement, j’ai choisi un profil plutĂŽt agressif.

  • Les frais sont ultra-compĂ©titifs, en moyenne deux fois moins chers que la concurrence selon le prĂ©sident de Yomoni (je n’ai pas vĂ©rifiĂ©). Ils s’élĂšvent Ă  1,6 %.

  • Selon Yomoni, ce PER est innovant : “Le PER Yomoni a un petit “plus” : c’est un contrat hybride. Un compte-titres bancaire afin de minimiser les frais et gagner en souplesse de gestion, combinĂ© Ă  un contrat de rente souscrit auprĂšs d’un assureur.”

  • Pas de frais de versement, pas de frais d’arbitrage, pas de frais de retrait anticipĂ©, pas de frais de transfert entrant. Bref pas beaucoup de frais !

  • SĂ©curitĂ© : Ă©pargne conservĂ©e au CrĂ©dit Agricole, allocation gĂ©rĂ©e (entre autres) par le gĂ©ant BlackRock, rente assurĂ©e Ă  la retraite par Suravenir (CrĂ©dit Mutuel)

  • “Yomoni Retraite peut ĂȘtre alimentĂ© par transfert depuis un PERP, MADELIN, PERCO, Article 83...”

Voici ce que donne ma simulation :

AprĂšs 27 ans d’épargne Ă  hauteur d’environ 400 € / mois, je pourrai espĂ©rer un capital compris entre 225 000 € et 410 000 € pour un montant investi de 123 000 €. Not bad.

Je ne sais pas si le code de parrainage fonctionne pour le PER, mais au cas oĂč, vous pouvez obtenir 50 € pour 5 000 â‚Ź dĂ©posĂ©s, 150 € pour 10 000 €, etc. Et moi ? Plus rien je crois vu que j’ai atteint les 10 parrainĂ©s il me semble
 Voici le lien de parrainage et sinon mon code de parrainage est YOANN04.

💡 Le PER c’est pour qui en gros ?

Pour tous et surtout si vous payez beaucoup d’impĂŽts. Si vous ĂȘtes en dessous des 30 % de tranche marginale d’imposition, prĂ©fĂ©rez l’assurance vie ou le PEA. Il faut aussi ĂȘtre prĂȘt Ă  avoir son Ă©pargne bloquĂ©e sur une longue pĂ©riode. C’est pour cette raison que je ne mettrai pas toute mon Ă©pargne dans le PER, mais simplement une partie.

L’assurance vie

Pour moi l’assurance vie est un bon complĂ©ment au PER et au PEA pour prĂ©parer votre retraite, car elle possĂšde de rĂ©els avantages dont certains sont diffĂ©rents du PER :

  • Une fiscalitĂ© avantageuse sur les plus-values comme je disais ici.

  • Vous pouvez ouvrir autant d’assurances vie que vous voulez.

  • Plus flexible que le PER car vous pouvez retirer vos fonds (capital et plus-values) quand vous voulez avec ou sans avantages fiscaux selon la date Ă  laquelle vous sortez votre argent. Cela peut ĂȘtre utile en cas d’imprĂ©vu.

  • Vous pouvez aussi y placer des ETFs actions et ETFs obligations, mais aussi d’autres produits comme les fonds euros.

De mon cĂŽtĂ© j’ai une assurance vie chez Yomoni et j’aime Ă©galement beaucoup Nalo (notamment la possibilitĂ© d’investir par objectifs). Les deux produits sont des robo advisors, c’est-Ă -dire qu’ils vont gĂ©rer votre argent de façon automatique pour vous. C’est une gestion pilotĂ©e. Vous versez de l’argent quand vous voulez, et ils s’occupent de le rĂ©partir selon leurs thĂšses d’investissement et votre profil d’investisseur. Parfait si vous voulez diversifier sans trop vous prendre la tĂȘte et en faisant tout en ligne. N’hĂ©sitez pas Ă  faire vos propres recherches car il existe des dizaines d’offres qui peuvent rĂ©pondre Ă  des objectifs diffĂ©rents. Par souci de simplicitĂ©, j’ai dĂ©cidĂ© de me contenter de Nalo et Yomoni.

Je tiens Ă  prĂ©ciser qu’aucun des deux ne me paie pour parler d’eux dans cette Ă©dition. Je prĂ©cise par contre que j’utilise le lien de parrainage de Yomoni et celui d’affiliation de Nalo. Le but de vous partager ces deux liens n’est pas de me rĂ©munĂ©rer (mĂȘme si bon c’est quand mĂȘme cool), mais surtout de vous faire Ă©conomiser ou gagner de l’argent. Effectivement ce n’est pas du tout avec le parrainage ou l’affiliation que je vais gagner ma vie, mais surtout avec les personnes qui dĂ©cident de s’abonner Ă  Snowball Premium.

De plus je ne partage que des services que j’aime beaucoup personnellement et que j’utilise que je vais utiliser ou que j’ai utilisĂ© par le passĂ©. Nalo et Yomoni en font partie.

👉 Voici le lien de parrainage pour Yomoni qui vous fera gagner 50 € pour 5 000 € dĂ©posĂ©s, 150 € pour 10 000 € dĂ©posĂ©s, etc.

👉 Et ici le lien pour Nalo qui vous permet de bĂ©nĂ©ficier de 3 mois de frais de gestion offerts (jusqu’à 500 €).

💡 L’assurance vie c’est pour qui en gros ?

Pour tout le monde. Pour les jeunes ou les plus ĂągĂ©s, pour les petits ou hauts revenus, pour les salariĂ©s, pour les freelances, bref. C’est un bon produit pour diversifier vos investissements tout en bĂ©nĂ©ficiant d’avantages fiscaux. Encore une fois, pas besoin de placer des millions dessus pour commencer Ă  investir. Personnellement, j’ai environ 3 000 â‚Ź de placĂ©s sur Yomoni et j’essaye de mettre de cĂŽtĂ© une centaine d’euros tous les mois sur cette assurance vie en plus de mes autres placements. Ce produit est pour moi un bon produit pour prĂ©parer votre retraite vu l’horizon temporel long intĂ©grĂ© dans son ADN.

Le PEA

Le PEA est une autre coquille avec des avantages fiscaux dans laquelle vous pouvez mettre des actions et autres ETFs, qui est un peu plus rigide que l’assurance vie, mais de moins en moins. J’ai une prĂ©fĂ©rence pour le PEA sur l’assurance vie pour deux raisons principales : vous choisissez ce que vous y mettez (donc pas de frais de gestion ou trĂšs peu dans le cas d’ETF) et une fiscalitĂ© plus avantageuse que l’assurance vie.

  • Vous ne pouvez pas retirer de l’argent de votre PEA avant la 5e annĂ©e sauf si vous dĂ©cidez de fermer ce dernier (il existe certaines dĂ©rogations pour le garder ouvert) par contre vous pouvez dĂ©sormais retirer de l’argent aprĂšs la 5e annĂ©e sans que cela entraĂźne sa fermeture.

  • Vous pouvez acheter des actions et ETFs (principalement europĂ©ennes) et les placer dans votre PEA. Pour ceux qui aiment contrĂŽler ce dans quoi ils investissent. Beaucoup de personnes vous diront qu’en termes de diversification, l’assurance vie est mieux (possibilitĂ© d’intĂ©grer des actions, mais surtout des ETFs et autres fonds en dehors d’Europe), mais vous pouvez intĂ©grer des ETFs USA, Chine, Japon, monde, etc. dans votre PEA comme je l’ai par exemple fait dans le mien :

  • Vous pouvez vendre et acheter autant de produits que vous voulez dans le PEA (dans la limite de 150 000 €) sans ĂȘtre imposĂ© sur la plus-value tant que vous ne retirez pas le cash de ce dernier.

  • Si vous savez quelles actions et ETFs acheter, le PEA peut vite devenir plus rentable qu’une assurance pilotĂ©e comme Yomoni car les frais sont bien plus faibles.

Personnellement, je vais utiliser mon PEA pour investir dans la grande majoritĂ© de mes ETFs et ce dernier me servira certainement pour ma retraite. Mon PEA est chez Boursorama, le produit est pas mal sans ĂȘtre dingue et les frais sont OK. Je ferai une Ă©dition spĂ©cifique sur le sujet un de ces jours.

💡 Le PEA c’est pour qui en gros ?

Pour tout le monde Ă©galement. Si vous investissez dans des ETFs et autres actions europĂ©ennes, c’est un excellent produit et il ne faudrait pas s’en priver.


Conclusion

Pour conclure, la meilleure façon de prĂ©parer votre retraite est simplement de mettre de l’argent de cĂŽtĂ© rĂ©guliĂšrement et de l’investir. Les coquilles dans lesquelles vous allez mettre votre argent vont avoir un effet sur vos gains futurs, mais cet effet est nĂ©gligeable comparĂ© au simple fait d’épargner et d’investir.

Ne cherchez pas Ă  crĂ©er LE plan parfait. C’est la meilleure façon de rester figĂ© et de ne pas avancer pour beaucoup d’entre nous. Vous pouvez investir 200 € par mois ? TrĂšs bien ! Vous pouvez tout simplement vous dire que vous placez 100 € dans un PER, 50 € dans une assurance vie et 50 € sur un compte titres en achetant vos propres actions pour rendre tout ça un peu plus fun. Pas besoin de faire des calculs complexes ! Épargnez, investissez, Ă©pargnez, investissez, Ă©pargnez, investissez


Si vous avez le moindre doute sur votre plan ou des questions sur les sujets Ă©voquĂ©s aujourd’hui, n’hĂ©sitez pas Ă  rĂ©pondre Ă  cet email ou Ă  m’écrire ici yo@yoann.co, je pourrai vous donner mon avis (mais pas de conseil financier Ă©videmment 🙃).

Cette Ă©dition vous a plu ? Faites-le-moi savoir en ajoutant un petit ❀ (en dĂ©but ou fin d’email) :

Vous pouvez Ă©galement commenter cette Ă©dition en cliquant ici :

Enfin, si vous pensez que cette Ă©dition pourrait plaire Ă  l’une ou l’un de vos proches, n’hĂ©sitez pas Ă  lui transfĂ©rer cet email ou bien Ă  cliquer sur le bouton ci-dessous :

Share

Bon week-end Ă  toutes et Ă  tous.

Yoann. ❀


🚹 Avertissement : Vous comprenez qu'en lisant "Snowball", vous ne recevez pas de conseils en matiĂšre d'investissement. Aucun contenu publiĂ© ici ne constitue une recommandation selon laquelle un titre, un portefeuille de titres, une transaction ou une stratĂ©gie d'investissement particulier conviennent Ă  une personne spĂ©cifique. Vous comprenez Ă©galement que je ne vous conseille pas personnellement sur la nature, le potentiel, la valeur ou la pertinence d'un titre, d'un portefeuille de titres, d'une transaction, d'une stratĂ©gie d'investissement ou de tout autre sujet. Dans la mesure oĂč tout contenu publiĂ© peut ĂȘtre considĂ©rĂ© comme un conseil ou une recommandation d'investissement en rapport avec un titre particulier, ces informations sont impersonnelles et ne sont pas adaptĂ©es aux besoins d'investissement d'une personne spĂ©cifique. Vous comprenez qu'un investissement dans un titre quelconque est soumis Ă  un certain nombre de risques, et que les discussions sur un titre publiĂ©es sur "Snowball" ne contiendront pas de liste ou de description des facteurs de risque pertinents.

"Snowball" n'est pas destinĂ© Ă  fournir des conseils fiscaux, juridiques, d'assurance ou d'investissement, et rien de ce qui est publiĂ© ici ne doit ĂȘtre interprĂ©tĂ© comme une offre de vente, une sollicitation d'offre d'achat, ou une recommandation pour un titre quelconque par son (ses) auteur(s) ou un tiers. Vous ĂȘtes seul responsable de dĂ©terminer si un investissement, une action ou une stratĂ©gie, ou tout autre produit ou service, vous convient en fonction de vos objectifs d'investissement et de votre situation personnelle et financiĂšre. Vous devez consulter un conseiller financier ou un professionnel de la fiscalitĂ© concernant votre situation juridique, financiĂšre ou fiscale spĂ©cifique.