❄️ 🖼 Investir dans Snowball tout en comprenant les NFTs

Non, pas encore des actions...

Hey Snowballers !

J’espère que vous allez toutes et tous bien !

Bienvenue aux 593 personnes qui nous ont rejoints depuis la dernière édition gratuite du 1er avril 2021.

Dans cette newsletter, nous allons nous intéresser au fameux univers des NFTs ou Non Fungible Tokens, que l’on pourrait traduire en Français par des “Jetons non fongibles”.

Définition de fongible : selon Larousse, fongible se dit de choses qui se consomment par l'usage et qui peuvent être remplacées par des choses de même nature, de même qualité et de même quantité (par exemple denrées, argent comptant).

Un NFT est donc quelque chose qui par définition est unique et ne peut être remplacé. Un tableau de Van Gogh est unique, celui qui a été peint par Vincent. Par contre, des copies peuvent exister. Il existe une version unique de cet NFT de l’artiste Beeple qui a été vendu aux enchères près de 69 millions de dollars :

Les NFTs déchaînent les foules en ce moment. Une aberration pour les puristes de l’art classique ou les collectionneurs d’objets “réels”, une révolution pour d’autres et une curiosité pour beaucoup.

Ceux qui sont ici depuis longtemps doivent déjà connaître mon point de vue : le monde n’est pas noir ou blanc et j’aime nuancer.

L’objectif de cette édition de Snowball est de (i) vous permettre de bien comprendre ce qu’est un NFT et à quoi ils peuvent servir, (ii) savoir comment en acheter facilement et (iii) comment en créer si cela vous intéresse.


✨ Bonus : commencez à investir dans Snowball

Vous pouvez rejoindre la liste des gens qui pourront se procurer un bout de Snowball. Oui, oui, oui ! Pas encore des actions (j’y travaille), mais j’ai décidé de transformer les illustrations de chaque édition de Snowball en un NFT unique qui seront vendues aux enchères.

L’idée est de non seulement vous permettre de réaliser (j’espère) de futurs bénéfices en revendant ces NFTs si Snowball grandit et devient de plus en plus connu, mais aussi de soutenir le développement du futur de cette entreprise. Pour en savoir plus sur la vision de Snowball, je vous laisse lire cet article que j’ai rédigé il y a quelques semaines (en anglais) : 🔮🔭❄️ A Glimpse at Snowball's Long-term Vision.

Et si en plus de ça, vous aimez bien ces petites illustrations, c’est encore mieux ! ;)

💡 Chaque NFT sera livré avec une version physique de l’illustration via un partenariat avec Solid, une entreprise française spécialisée dans l’impression de NFT sur support physique de grande qualité.

Où iront les fonds récoltés ?

  • 80 % pour le financement de Snowball.

  • 10 % pour l’association les Flocons (je prévois un article sur le sujet prochainement).

  • 10 % redistribués aux personnes qui partageront le tweet qui annoncera chaque vente (avec leur adresse ETH). Du coup, si vous ne suivez pas encore Snowball sur Twitter, c’est par ici.

Les fonds récoltés grâce à ces différentes ventes seront donc majoritairement réinvestis dans Snowball et son développement.

Quelles seront les prochaines grosses dépenses pour Snowball avant de se lancer sur de nouveaux produits ?

  • Prendre un avocat américain pour permettre l’ouverture du capital de Snowball (vous permettre d’investir dans des actions Snowball) via Fairmint (oui, il faut que la maison mère soit américaine pour travailler avec eux). Coût : entre 2000 et 5000 €.

  • Nouvelle identité visuelle. Nouveau logo, nouvelle palette de couleurs, nouveau site, etc. Effectivement, le logo actuel est un simple logo libre de droit que j’avais récupéré sur le net. L’idée est de faire évoluer la marque Snowball pour la rendre encore plus unique. Don’t worry, les petites illustrations seront toujours là 😉. Coût : entre 8000 et 10 000 €.

  • Création de l’entreprise en France. Coût : environ 1000 €.

  • Agrément CIF (conseiller en investissement financier). Coût : entre 500 et 1000 €.

🙋‍♀️ Comment participer à ces ventes aux enchères ?

Il suffit de s’inscrire à la liste ci-dessous et vous recevrez un e-mail dès qu’une nouvelle illustration est disponible aux enchères.

Participer aux enchères NFTs

De plus, en suivant les étapes de la partie II de cette édition, vous aurez déjà une petite longueur d’avance. 😉


Sinon, avant de nous lancer dans le vif du sujet, place au petit récap Snowball habituel :

💌 📲 La grosse annonce du mois, c’est le lancement d’un nouveau format quotidien sur WhatsApp, le Daily Snow, en plus du format hebdomadaire, le Snow Report. Vous accéderez aux actus finances, cryptos et éco du jour en moins de 5 minutes pour prendre les bonnes décisions. C’est aujourd’hui plus de 1200 (heureux) Snowballers qui reçoivent ces éditions journalières.

🚨 Le Daily Snow n’est accessible qu’aux membres Premium. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Sinon :

  • 🙌 Nous sommes maintenant 12 338 (vs 11 745) Snowballers ou + 5 % depuis le 1er avril 2021, date de la dernière édition gratuite de Snowball.

  • 😎 2297 (vs 2190) personnes ont décidé de s’inscrire à Snowball Premium ou + 5 % depuis le 1er avril 2021.

  • Le revenu annuel est passé de 134 268 € le 1er avril à 141 207 € aujourd’hui, soit une croissance de 5,1 %.

  • 🤝 La communauté Snowball compte maintenant près de 800 personnes (vs. 750).

  • 👩‍🎓 418 (vs 387) étudiantes et étudiants ont profité de Snowball Premium gratuitement. Si vous êtes un·e étudiant·e, répondez simplement à cet email ou écrivez-moi ici : yo@yoann.co pour y accéder.

  • ❄️ 360 900 Snowflakes ont été distribués.

  • 💖 Les premiers Snowballers à s’être inscrits ont plus de trois mois de Snowball Premium de remboursés (18,5 €) grâce à leurs Snowflakes.

  • 💁‍♀️ 11 148,2 € vont être redistribués à l’association Les Flocons.

  • 😎 11 148,2 € vont être redistribués aux Snowballers Premium.

  • 💸 16 663,7 € pour les impôts.

  • 🎯 [PREMIUM] 31 Snowpicks sont déjà dans l’app Snowball (les actions que je trouve intéressantes) pour une performance de + 27 % du portefeuille Snowpick.

  • 📸 [INSTAGRAM] Depuis peu, Snowball est aussi sur Insta. Au rendez-vous, news, jeux, éducation et les coulisses de Snowball. Par ici pour rejoindre les 937 abonnés.

Si vous n’êtes pas encore inscrit·es à Snowball Premium et que tout cela vous intéresse 👇 😇 :

Allons-y !

P.S. : je précise encore une fois que cette édition n’est sponsorisée par aucune entreprise et je préviens toujours lorsque je partage des liens de parrainage ou d’affiliation.

P.S. 2 : n’oubliez pas de suivre Snowball sur TwitterLinkedin, Instagram et Clubhouse.


Sommaire de cette édition

  • I. Démystifier les NFTs, comprendre ce concept.

  • II. Acheter et investir dans un ou plusieurs NFTs avec Metamask et Rarible.

  • III. Créer et vendre un NFT.

  • Conclusion

Allons-y !


I. Démystifier les NFTs, comprendre ce concept.

C’est quoi un NFT ?

Qu’est-ce donc qu’un NFT ou Non Fungible Token ? Comme son nom l’indique, c’est un token.

Qu’est-ce qu’un token ? Certaines personnes confondent les termes Coin et Token.

Coin : un actif qui est natif de sa propre blockchain. Pensez au Bitcoin, au Litecoin ou à l'Ether. Chacun de ces coins existe sur sa propre blockchain (la blockchain Bitcoin, la blockchain Ethereum, etc.).

💡 Petit rappel du terme Blockchain ici.

Token : Les tokens sont créés sur des blockchains existantes. La plus courante est Ethereum. Les tokens qui sont créés sur la plateforme Ethereum sont connus sous le nom de tokens ERC-20. Je pourrais par exemple créer le token $YOLO sur la blockchain Ethereum. L'utilité d'un token dépend de son créateur. Je pourrais vous dire que si vous payez Snowball en $YOLO, son prix est divisé par deux.

Un NFT est donc un token, c’est-à-dire qu’il vit sur une blockchain (la plupart du temps sur la blockchain Ethereum).

La particularité de ce token numérique est qu’il est non-fongible. Il est donc unique et ne peut être remplacé par un autre objet. Exactement comme un original Picasso ne peut être remplacé par un autre tableau.

Un NFT possède une adresse numérique irréversible sur la blockchain, un peu comme une maison possède une adresse unique.

Mais ça sert à quoi ?

À beaucoup de choses… Le fait de transformer un actif numérique qui était avant “réplicable” à l’infini ouvre de nombreuses portes. Un artiste graphique qui utilise sa tablette pour créer des œuvres peut donc créer une œuvre unique grâce au NFT, un artiste peut vendre une chanson unique via un NFT, un auteur peut créer un article de blog sur un NFT, etc.

Oui, ok, on peut copier ces NFTs, certes, mais on peut également copier un Picasso ! La rareté provient du fait que cet NFT est unique et vérifiable. On sait que cet NFT est unique car il possède une seule et unique adresse sur la blockchain, tout comme on sait qu’un Picasso est unique car il possède la signature de l’artiste et parce que des experts peuvent valider que c’est un original. Grâce à la blockchain, plus besoin d’expert, tout est noté sur cette dernière et personne ne peut (en théorie) modifier ces données.

Les NFTs peuvent couvrir une très grande variété de domaines, étant donné qu'il s'agit simplement de représentations numériques de la propriété, mais on observe une croissance significative dans le domaine de l'art et du gaming en particulier.

Les NFTs peuvent créer de nombreuses opportunités qui étaient impossibles avant. Par exemple, de l’art programmatique, c’est-à-dire une œuvre qui évolue avec le temps. Vous pouvez en découvrir sur async.art par exemple :


Dans l’univers du gaming, les NFTs peuvent servir, par exemple, à acheter des tenues uniques pour vos personnages et donc à faire parler votre besoin de reconnaissance.

Aller plus loin et démystifier ce concept

Naval Ravikant, fondateur d’Angellist et “philosophe” de la Silicon Valley, nous expose son point de vue sur les NFTs que je trouve brillant et avec lequel je suis complètement aligné.

Selon lui, un NFT est simplement un token sur la blockchain qui prouve la propriété d’un actif hors-blockchain (une image par exemple). Ce token est soutenu par un contrat social de son créateur et de la communauté qui l'entoure.

En assignant un token unique à une chose, sa propriété et non pas cette chose devient programmable, vérifiable, divisible, sécurisée sur la blockchain et facilement transférable d’une personne à une autre.

Selon Naval, la rareté ne provient pas du fait que le NFT soit unique, mais du contrat social créé par l’artiste ou le créateur et par le soutien de la communauté qui l’entoure. Le NFT de l’artiste Beeple qui a été vendu près de 70 millions de dollars a atteint une telle somme car une forte confiance s’est créée autour de cet artiste et parce qu’on sait qu’il ne brisera pas sa promesse de ne pas créer le même NFT. De plus, sa communauté est là pour s’assurer de la solidité de ce contrat social. Si Beeple brisait sa promesse en créant plusieurs NFT d’une même œuvre, les prix de ces NFTs chuteraient. Imaginez s’il existait 3000 “La Joconde” sur terre. Moins de touristes au Louvre, mais aussi une valeur bien moindre pour cette œuvre de Leonard De Vinci.

La place de la communauté dans le succès d’un NFT est donc primordiale, sans fan, pas d’effet de rareté qui permettrait de faire monter le prix car s’il n’y a pas de demande, le prix ne peut pas augmenter. Oscar Wilde nous disait :

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde.

Naval nous dit aussi :

Comme pour la plupart des œuvres d'art et des tokens en tout genre, la plupart des NFT auront très peu de valeur.

Mais quelques rares NFT deviendront des points de convergence pour les communautés qui se réunissent pour célébrer l'art, constituer des collections et explorer des mondes virtuels.

Avec les NFT, la blockchain fait le saut de la finance vers des applications créatives.

Les régulateurs feraient bien de reconnaître que les blockchains sont la prochaine étape d'Internet, et qu'appliquer des réglementations financières aux NFT est une erreur de catégorie.

Les NFTs sont en train de tokéniser tout ce qui peut avoir de la valeur sur terre.

Selon Cameron Winklevoss, un des jumeaux Winklevoss à qui Mark Zuckerberg aurait volé l’idée de Facebook et qui s’est ensuite reconverti dans l’univers des cryptos, les NFTs vont permettre in fine d’authentifier le monde.

Mon point de vue : je trouve ce raisonnement brillant. La question n’est pas de savoir si un NFT est mieux ou moins bien qu’une œuvre d’art. C’est un faux débat qui n’a pas lieu d’être si on souhaite aller au fond du sujet. C’est une toute autre approche qu’il faut prendre. La question est de savoir à quoi ce nouvel outil va pouvoir nous servir. Si un NFT permet d’authentifier le monde (numérique et réel) qui nous entoure, alors cette application devient intéressante car bien plus efficace que les outils mis à notre disposition aujourd’hui.

Si l’on ne regarde que l’aspect investissement du sujet, un artiste avec une communauté de nombreux fans est tout aussi légitime selon moi qu’un Picasso à son époque. Peu importe que l’œuvre soit un tableau réel, une musique ou une œuvre numérique qui a été faite sur un logiciel informatique. La beauté est dans les yeux de celui qui regarde et la valeur est dans les mains de la communauté via le simple mécanisme de l’offre et de la demande. Si vous souhaitez investir dans les NFTs, ne regardez que ça : est-ce que la communauté autour du créateur est forte ? En croissance ? Engagée ? Solide ? L’artiste a-t-il une vision long terme, une originalité ? (Pensez-y pour les NFTs Snowball 🤓).


II. Acheter et investir dans un ou plusieurs NFTs avec Metamask et Rarible.

Avant toute chose, il existe plusieurs façons d’investir dans les NFTs, mais j’ai décidé de rester simple pour que vous puissiez ensuite explorer cet univers par vous-même, je partagerai des ressources à la fin pour les plus curieuses et curieux d’entre vous. Par où commencer ?

1/ Se créer un wallet Metamask

Dans l’univers de la DeFi, des NFTs et de tout ce qui tourne autour d’Ethereum, il vous faudra souvent un wallet pour utiliser les différents produits. De mon côté, j’utilise l’un des plus connus : Metamask. C’est une app mobile et une extension Chrome, donc très simple d’utilisation. Elle vous permettra de vous loguer à des services comme Rarible, à recevoir, envoyer et stocker de l’Ethereum ou encore à valider des actions sur certains services un peu comme un Google Connect ou Facebook Connect vous permet de vous connecter à certains sites.

Pour télécharger Metamask et se créer un compte, c’est par ici.

Ne perdez surtout pas la petite phrase que Metamask vous donnera ! C’est votre seule façon d’accéder à votre portefeuille dans le futur.

🔐 Parenthèse sécurité : je vous conseille vivement de créer et stocker vos différents mots de passe avec une application comme Dashlane ou 1password (j’utilise perso 1password). Ne réutilisez pas vos mots de passe !

Parenthèse close. Il faut maintenant envoyer des cryptos sur votre wallet Metamask. Très simple et très compliqué en même temps. 😅

2/ Envoyer de l’Ethereum sur Metamask

Avant toute chose, il faudra acheter de l’Ethereum sur une plateforme comme Coinbase, Binance ou encore Kraken. Je vous laisse relire cette édition de Snowball si vous n’en n’avez pas déjà.

1 - Ouvrez l’extension Metamask et connectez-vous avec votre phrase secrète :


2 - Cliquez sur les 3 petits points en haut à droit puis sur Account details :


3 - Copiez votre adresse de wallet Metamask ou scannez directement le QR code depuis la plateforme où vous avez acheté vos Ethereums :


Pour envoyer depuis Coinbase par exemple, il suffit de cliquer dans Coinbase sur les deux flèches en bas de l’app —> envoyer —> choisir le wallet Ethereum —> rentrer le montant que vous souhaitez envoyer —> rentrer votre adresse Metamask ou scannez le code en cliquant sur le petit code-barres sur Coinbase.

Vous recevrez vos ETH sur Metamask en quelques minutes logiquement, ce n’est pas instantané.

3/ Se connecter sur Rarible avec Metamask

Allez sur le site de Rarible en cliquant ici, et cliquez sur Connect wallet :

Puis sur Metamask :

🥳 Voilà ! Vous êtes connectés à Rarible et prêts à acheter, créer et vendre des NFTs.

4/ Acheter un NFT

Comme sur eBay, Certains NFTs sont disponibles à la vente directement et d’autres via un système d’enchères (la grande majorité). Pour obtenir un NFT, il faudra donc placer une enchère (ou plusieurs) et remporter cette dernière. Rien de plus simple, il suffit d’avoir assez de fonds pour couvrir l’enchère sur votre wallet Metamask et de cliquer ici :

Vous pourrez ensuite placer votre enchère, et si vous n’avez pas assez de fonds sur votre wallet Metamask, Rarible vous le signalera :

Voilà, il faudra ensuite attendre la fin des enchères pour savoir qui l’a remportée.

💡 N’oubliez pas d’entrer votre e-mail dans votre profil pour recevoir les notifications.

5/ Dans quels artistes investir ?

Ici je ne peux pas vraiment vous aider, il faudra mener vous-mêmes vos recherches en explorant Rarible et les top-sellers par exemple, ou bien en explorant d’autres sites internet.

💡 Comme je disais dans la partie I, le plus important sera de trouver un artiste avec une forte communauté autour. Le mieux est souvent d’aller sur leurs réseaux sociaux (Twitter ou Instagram) et d’observer ce qu’il s’y passe.

6/ Les autres plateformes

Il existe d’autres plateformes sur lesquelles vous pouvez acheter des NFTs, les plus connues étant :


III. Créer et vendre un NFT.

Vous êtes un artiste ou un créateur et vous souhaitez tester ce nouvel univers des NFTs, c’est encore une fois très simple sur Rarible.

🚨 Attention, créer un NFT a un coût qui n’est pas négligeable et variable. Cela nécessite l’exécution d’un smart contract sur la blockchain Ethereum (I know, I know que d’anglicismes…) et cette exécution a un coût qui se traduit par une commission que l’on appelle Gas. Créer un NFT sur Rarible vous coûtera entre 50 et 100 dollars en équivalent ETH.

Tout comme dans la partie II, vous allez avoir besoin d’un wallet Metamask pour créer un NFT, suivez donc les mêmes étapes (1, 2 et 3) que la partie II. N’oubliez pas d’ajouter des fonds sur votre wallet. Si vous voulez créer un seul NFT, 100 $ d’ETH devraient suffire.

1/ Créez un joli profil

Rien de fou fou, complétez tout ça. Vous allez voir, c’est marrant, chaque étape doit être validée avec votre wallet Metamask.

2/ Créez votre NFT

Cliquez sur Create en haut à droite.

Est-ce que votre NFT est unique ou bien souhaitez-vous vendre plusieurs NFTs identiques ? Un peu comme quand vous achetez une édition 5/100 d’une photo d’un photographe par exemple.

Vous devez ensuite :

  • uploader le fichier de votre NFT (PNG, GIF, etc.) ;

  • choisir si vous voulez vendre votre NFT en vente directe ou bien via un système d’enchères (Instant Sale Price) ;

  • vous pouvez créer votre propre collection en créant un token dédié à votre collection, le coût est d’environ 800 dollars (mais vous pouvez rester sur la collection Rarible sans problème !) ;

  • Vous pouvez ajouter des choses qui seront débloquées lors de la vente, par exemple, vous pouvez vendre un NFT d’une image et ajouter une musique qui sera débloquée lors de l’achat par la personne qui gagnera les enchères ;

  • ajouter le nom de votre NFT ;

  • ajouter une description de votre NFT ;

  • la partie Royalties est intéressante. Elle signifie que si demain une personne revend votre NFT, vous toucherez (par exemple) 10 % de cette vente et de toutes les futures ventes. Cela peut donc, pour les artistes prolifiques, générer une forme de revenu passif. Vous pouvez choisir vous-mêmes le pourcentage de ces royalties.

Et voilà ! Cliquez sur Create Item et votre NFT sera créé et prêt à être vendu aux enchères. La partie la plus compliquée commence : la communication pour vendre votre NFT…

🖼 Et si vous souhaitez transformer votre NFT en produit physique, je vous conseille d’aller voir du côté de Solid, une entreprise Française.


Conclusion

J’espère ne pas vous avoir trop perdus. Édition plutôt lourde, mais qui j’espère clarifie un peu plus cet univers des NFTs. Je pense revenir régulièrement sur ce sujet qui est bouillant aujourd’hui et qui risque de le rester longtemps.

Comme vous pouvez le voir, les NFTs pourraient révolutionner pas mal de notions de propriétés dans l’univers de l’art, du gaming, de l’écriture, peut-être même de l’immobilier un jour, et de la création en général.

Si vous restez dans les parages, vous entendrez de nouveau parler de ces NFTs dans un futur très proche avec pour objectif toujours le même : vous donner les clés pour comprendre le monde des finances perso qui vous entoure et toutes les possibilités qui s’offrent à vous pour bien construire votre avenir financier.


Ressources pour aller plus loin :

Petit rappel, si vous voulez participer aux prochaines enchères de NFTs Snowball, c’est par ici :

Participer aux enchères NFTs


That’s it!

💌 Comme toujours, vous pouvez tout simplement répondre à cet e-mail, je lis et réponds à tous vos messages. Si je ne le fais pas au bout d’une semaine, relancez-moi ! Il m’arrive d’en oublier dans le flux. :)

Bonne semaine à toutes et à tous.

👉 N’oubliez pas d’ajouter un petit cœur si ça vous a plu. :)

💖 Et si vous pensez que quelqu’un dans votre entourage pourrait être intéressé·e par cette édition de Snowball, n’hésitez pas à simplement transférer cet email ou bien à cliquer sur le bouton ci-dessous. 💖

Share

Yoann. ❤️


🚨 Avertissement : Comme je vous le répète souvent, je n’ai pas de boule magique. 🧙‍♀️ Vous comprenez donc qu'en lisant "Snowball", vous ne recevez pas de conseils en matière d'investissement. De plus, je ne vous connais pas assez. Aucun contenu publié ici ne constitue une recommandation selon laquelle un titre, un portefeuille de titres, une transaction ou une stratégie d'investissement particuliers conviennent à une personne spécifique. Vous comprenez également que je ne vous conseille pas personnellement sur la nature, le potentiel, la valeur ou la pertinence d'un titre, d'un portefeuille de titres, d'une transaction, d'une stratégie d'investissement ou de tout autre sujet. Dans la mesure où tout contenu publié peut être considéré comme un conseil ou une recommandation d'investissement en rapport avec un titre particulier, ces informations sont impersonnelles et ne sont pas adaptées aux besoins d'investissement d'une personne spécifique. Vous comprenez qu'un investissement dans un titre quelconque est soumis à un certain nombre de risques, et que les discussions sur un titre publié sur "Snowball" ne contiendront pas de liste ou de description des facteurs de risque pertinents.

Ah, et "Snowball" n'est pas destiné à fournir des conseils fiscaux, juridiques, d'assurance ou d'investissement, et rien de ce qui est publié ici ne doit être interprété comme une offre de vente, une sollicitation d'offre d'achat, ou une recommandation pour un titre quelconque par son (ses) auteur(s) ou un tiers. Vous êtes seul responsable de déterminer si un investissement, une action ou une stratégie, ou tout autre produit ou service, vous convient en fonction de vos objectifs d'investissement et de votre situation personnelle et financière. Vous devez consulter un conseiller financier ou un professionnel de la fiscalité concernant votre situation juridique, financière ou fiscale spécifique.